Comment se protéger des infections hivernales ?

Notre système immunitaire est sensible à différents facteurs environnementaux, à commencer par le stress. Ces facteurs peuvent le rendre plus vulnérable aux agressions exterieures. Si vous ne vous souvenez plus, voici l’infographie sur le fonctionnement de notre système de défense.

Avec l’arrivée des infections grippales, il existe un trio de vitamines et minéraux incontournable à ne pas négliger si vous souhaitez vous protéger des pathologies de l’hiver comme le rhume ou la grippe.

Même si vous avez une alimentation saine, riche en fruits et légumes de saison, en protéines de qualité et en bons acides gras, se supplémenter en ces trois éléments peut s’avérer nécessaire pour maintenir un niveau de protection immunitaire optimal.

La plus connue : la vitamine C

Anti-oxydante

La vitamine C intervient à différent niveaux. Elle joue un rôle important dans la fabrication des Lymphocytes T. Il s’agit de nos petits soldats de pointe qui luttent contre les différents microbes : bactéries, virus…. Mais on la retrouve aussi dans les mécanismes de régénération tissulaire ou en tant que puissant anti-oxydant.

Source végétale

Dans l’inconscient collectif, on associe la vitamine C à l’orange. Pourtant, il existe des sources beaucoup plus riches.

On la retrouve notamment dans :

  • Le cassis,
  • Le poivron rouge,
  • Le kiwi,
  • Les fraises,
  • Les agrumes,
  • Le brocoli,
  • L’ananas …

Comment la prendre ?

Il faut savoir que la vitamine C est très sensible à la chaleur et la lumière. par conséquent elle se dégrade vite.

Un apport en fruits et légumes est donc parfois insuffisant. La supplémentation peut s’avérer nécessaire pour avoir la quantité journalière efficace pour un meilleur effet sur notre système immunitaire.

Une dose de 500 mg à 1 gr par jour de vitamine C naturelle à répartir en 2 ou 3 prises est un bon compromis.

La plus absente : la vitamine D

Régénérante

La vitamine D est indispensable à la multiplication et à la qualité des globules blancs qui sont en 1ère ligne dans les infections. N’oublions pas son rôle important dans l’assimilation du Calcium.

Source animale

On la retrouve principalement dans l’huile de foie de morue, les poissons gras, le jaune œuf ou encore le beurre frais…

Comment la prendre ?

Il faut savoir que 80% de la population est carencée en Vitamine D !

Un bilan sanguin permet d’évaluer précisément son statut et complémenter en conséquence.

La supplémentation habituelle est de 2000 UI par jour de Vitamine D3 (mieux assimilée que la D2) de octobre à Mars.

Le plus oublié : le Zinc

Anti-inflammatoire

Le zinc est un puissant anti-oxydant et anti-inflammatoire. Il intervient dans de nombreuses régulations métaboliques dont au niveau immunité en augmentant le nombre de Lymphocytes T (encore eux !!).

Sources variées

On retrouve le zinc dans de nombreux aliments : fruits de mer dont les huîtres, germe de blé, viande, abats, fromage, graines oléagineuses, légumineuses…

Comment le prendre ?

Le Zinc de source animale est mieux assimilé que celui des végétaux.

Si vous souhaitez compléter vos apports, préférez-le sous forme de citrate, bisglycinate ou pidolate. La dose optimale est de 10 à 20 mg / jour selon le besoin.

Comment Se Proteger Des Infections Hivernales Infographie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo fringilla ultricies vel, sed Aliquam